samedi, mai 28, 2022
samedi, mai 28, 2022

Palerme, la ville aux mille histoires

distance from your position km , mi
directions
Vivante, variée et colorée, Palerme est une ville aux mille vies, fruit des influences de peuples et de cultures lointaines. Entre les dédales de rues étroites, les cathédrales majestueuses et les monuments d'une rare beauté, en passant par des saveurs intenses et aromatiques, une visite à Palerme est une expérience qui couvre les cinq sens.

Située au pied du Monte Pellegrino – gardien de tours, de bâtiments anciens et de monuments dont le sanctuaire de Santa Rosalia de style baroque et le complexe des grottes d’Addaura avec ses graffitis rupestresPalerme est une ville à découvrir. Se promener dans ses ruelles et ses palais riches en histoire est le meilleur moyen d’apprécier les mille visages de la ville, qui a subi l’influence culturelle et architecturale des peuples qui l’ont habitée, notamment les Phéniciens, les Grecs, les Romains, les Arabes, les Normands et les Espagnols. L’un des exemples les plus clairs est la Kalsa, un quartier datant de la période de domination islamique, l’un des plus anciens de la ville, et construit vers le Xème siècle à l’extérieur des anciens murs, près du port. Ce quartier populaire pittoresque ressemble à une ville dans la ville, où l’on peut encore respirer l’ancienne culture arabe, grâce aux parfums épicés qui flottent dans l’air.

Parmi les lieux à ne pas manquer dans la ville, le Palazzo dei Normanni, splendide édifice de style arabo-normand-byzantin construit au XIIe siècle et considéré comme la plus ancienne résidence royale d’Europe, autrefois siège impérial de Frédéric II et Conrad IV à l’époque du royaume de Sicile. Au premier étage du palais, la chapelle Palatine (lieu de culte privé de la famille royale), avec ses marbres, ses mosaïques et la richesse de ses décorations, témoigne du raffinement et de l’élégance de la cour normande, ce qui lui vaut d’être classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Au cœur de la ville, la cathédrale de Palerme (Basilica Cattedrale della Santa Vergine Maria Assunta) attirera votre attention. Si son extérieur et son portique sont considérés comme des chefs-d’œuvre de l’art sicilien, son intérieur est un mélange d’éléments décoratifs romains, byzantins et arabes, remontant à l’époque où la cathédrale est même devenue une mosquée. En ce qui concerne les trésors normands de Palerme, il convient de mentionner les voisines cathédrales de Cefalù et Monreale, qui font partie du site du patrimoine mondial de l’UNESCO « Palerme arabo-normande et les cathédrales de Cefalù et Monreale ». Parmi les cloîtres arabo-normands et les absides décorées de précieuses mosaïques dorées, une visite de ces joyaux du passé s’impose.

En restant dans le centre, la belle fontaine de Piazza Pretoria, avec ses bassins en marbre, ses statues et ses jeux d’eau, est un must pour les amateurs de photographie, tout comme la voisine Piazza Vigliena, connue des Palermitains sous le nom de « Quattro Canti« . Si sa forme octogonale est due à la présence de quatre bâtiments baroques aux façades convexes, son nom est probablement une référence à la présence de plusieurs noyaux de statues dédiées respectivement à quatre rois, quatre saints patrons et aux quatre saisons. Parmi les attractions les plus caractéristiques, on trouve donc – bien que déconseillées aux plus impressionnables – les Catacombes du Couvent des Capucins, qui conservent les restes momifiés de milliers de moines ayant vécu au couvent entre les XVIIe et XIXe siècles. Pour une expérience plus abordable, prévoyez une visite au Teatro Massimo, temple néoclassique de la culture et du ballet de Palerme.

Mais Palerme est également synonyme d’une tradition gastronomique et vinicole unique. Parmi les marchés locaux, dont la structure est similaire à celle des souks arabes – où l’on peut également trouver des objets artisanaux typiques – les kiosques et les boulangeries le long de la route, les occasions ne manquent pas de goûter aux arancine, au crocché di patate (crocché de pommes de terre), aux verdure pastellate (légumes panés), aux panelle, aux fruits de la Martorana à base de pâte d’amande et aux cannoli.

Continuez à rêver