jeudi, août 18, 2022
jeudi, août 18, 2022

Santa Croce, monument au charme éternel

distance from your position km , mi
directions
L'une des “grandes basiliques” de Florence, Santa Croce, est un point de référence pour l'ordre franciscain. Giotto y a peint quelques-uns de ses grands chefs-d'œuvre et l'écrivain français Stendhal a vécu cette profonde agitation artistique que l'on appelle depuis lors le “syndrome Stendhal”. La basilique abrite les tombes monumentales de Michel-Ange, Galilée et Machiavel.

L’ensemble monumental de Santa Croce – qui comprend la basilique, la chapelle des Pazzi, le cloître, la Cène et les espaces du couvent – conserve un immense patrimoine artistique comprenant les splendides peintures de Giotto, avec des fresques dédiées à la figure de Saint François, la Cène de Vasari et de nombreux retables de la Renaissance.

Achevée en 1320, la basilique franciscaine de Santa Croce est rapidement devenue le lieu sacré où les nobles et illustres Florentins souhaitaient avoir leur dernière demeure. Des noms ? Galileo Galilei, Michelangelo Buonarroti, Niccolò Macchiavelli, Ugo Foscolo et Vittorio Alfieri, pour n’en citer que quelques-uns. Des personnages célèbres liés à autant d’illustres sculpteurs qui ont soigné les tombes : parmi ceux-ci, on peut citer les noms de Giorgio Vasari et Antonio Canova. Enfin, ne manquez pas la visite du Clocher, de la Sacristie avec le célèbre Crucifix de Cimabue et de la Chapelle des Médicis, du Cloître, de la Chapelle des Pazzi, du Musée et du sous-sol.

Outre des résidences prestigieuses, dont le Palazzo Cocchi Serristori et le Palazzo dell’Antella, la splendide basilique surplombe la grande Piazza Santa Croce, l’une des principales places du centre historique qui est devenue au fil du temps l’un des centres névralgiques de la vie culturelle et commerciale florentine. Elle a longtemps été le théâtre de festivals, de rencontres et de célébrations dans la ville et, au XVe siècle, elle accueillait des joutes et des tournois à cheval.

Depuis la fin du XVe siècle, la place est le lieu des matchs du Calcio Storico Fiorentino et un cercle de marbre a été placé à la fois sur le Palazzo dell’Antella et sur le bâtiment d’en face pour indiquer la ligne médiane. Le 14 mai 1865, à l’occasion du cinquième centenaire de la naissance du poète Dante Alighieri, un monument lui étant dédié a été placé au centre de la place, mais il a ensuite été enlevé et déplacé à son emplacement actuel sur le cimetière de l’église pour permettre la tenue des matchs du Calcio in Costume.

Continuez à rêver