jeudi, juillet 7, 2022
jeudi, juillet 7, 2022

Le Val di Noto, au cœur du baroque

distance from your position km , mi
directions
Parmi les somptueux palais, les églises ornées, l'architecture de pierre et les labyrinthes de rues étroites, les villes du Val di Noto enchantent pour leurs merveilles baroques, enfermées entre les collines et la mer.

Les huit villes de Caltagirone, Militello Val di Catania, Catane, Modica, Noto, Palazzolo, Ragusa et Scicli, situées dans le sud-est de la Sicile, dont certaines sont reconnues comme sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, constituent l’aire géographique connue sous le nom de Val di Noto.

Aujourd’hui le cœur battant du baroque en Italie, ainsi que la plus haute expression du baroque sicilien, le Val di Noto a une histoire ancienne. À partir de la domination normande autour du XIIe siècle, jusqu’en 1812 en fait, le district administratif appelé Vallo di Noto s’occupait de la justice et du trésor de l’ancien royaume de Sicile. L’histoire de ses lieux les plus visités n’est cependant pas aussi ancienne. Toutes les villes du Val di Noto, en effet, ont été rasées par un violent tremblement de terre en 1693, qui a effacé à jamais la mémoire historique et architecturale des villes. La reconstruction des villes entre les XVIIe et XVIIIe siècles nou a donné l’aspect actuel, conçu dans le style baroque tardif pour donner vie à de véritables œuvres d’art en plein air.

Bien qu’elles soient unies par des palais aux volumes imposants, des églises aux intérieurs précieux, dans lesquels les volutes typiques du baroque sont combinées à de riches décorations, les villes du baroque tardif du Val di Noto se distinguent par les différents matériaux utilisés pour la construction. Si les principaux bâtiments de Catane sont dominés par le gris foncé résultant de la pierre de lave utilisée, les églises et les monuments de Noto reprennent la pierre locale de couleur miel, reflétant le lien fort avec les environs.

Si Ragusa, et en particulier le quartier d’Ibla, est connu pour abriter plus de 50 merveilleux exemples d’architecture baroque, dont des églises comme la cathédrale de San Giorgio, des palais et des monuments de la ville, comme Santa Maria delle Scale ou le jardin Iblo, la ville de Caltagirone est célèbre pour ses céramiques colorées, fierté de l’artisanat local. On les trouve dans de nombreuses boutiques d’artisanat local, dispersées ici et là parmi les cathédrales et les hautes tours, et même comme éléments décoratifs du célèbre escalier de Santa Maria del Monte.

À quelques kilomètres de là, la ville de Modica – également célèbre pour son délicieux chocolat, résultat d’un procédé spécial de traitement à froid – est un centre urbain d’une rare beauté. Ici, deux centres urbains coexistent : le plus ancien est perché au sommet d’une colline, tandis que le plus récent, suite au tremblement de terre, a été construit dans la vallée. Non moins belle est la monumentale ville baroque de Scicli, semblable à une crèche en plein air et entièrement construite avec la pierre blanche locale. Parmi les vestiges d’anciens châteaux, de grottes, d’églises rupestres et de belles cathédrales, le centre de Scicli surprend par l’alternance sinueuse de volumes du baroque tardif à découvrir.

Continuez à rêver