lundi, novembre 29, 2021
lundi, novembre 29, 2021

L’Italie du Nord au Vatican, le long de la Via Francigena

distance from your position km , mi
directions
Autrefois le chemin préféré des pèlerins qui visitaient la tombe de Saint Pierre au Vatican, la Via Francigena est aujourd'hui l'un des itinéraires les plus célèbres d'Italie, apprécié pour ses paysages à couper le souffle et son riche patrimoine culturel. Tout à découvrir sans hâte, dans la paix de la nature.

Passez plusieurs semaines à marcher avec votre sac à dos sur les épaules, immergé dans la nature, parmi des lieux riches en histoire le long du chemin que Saint François d’Assise a pris pour la première fois pour atteindre Rome… ceci et bien plus encore est le tronçon italien de la Via Francigena. Une expérience qui combine sport et spiritualité. Non moins belle que le bien plus célèbre chemin de Saint-Jacques de Compostelle, la Via Francigena traverse l’Italie, révélant la variété de ses paysages, des sentiers de montagne aux anciennes routes de pierre, en passant par des routes étroites qui serpentent à travers les champs et se poursuivent ensuite dans les blanches rues pavées toscanes parsemées de cyprès.

Avant d’entreprendre le voyage, il faut toutefois garder à l’esprit qu’il n’existe pas une seule variante du tronçon italien de la Via Francigena, mais qu’il offre plusieurs options, avec différents points de départ et plusieurs étapes. Parmi celles-ci, la route principale, longue de plus de 1160 km, qui serpente du col du Grand Saint-Bernard, au cœur des Alpes valdôtaines, jusqu’à Rome. Ou la variante piémontaise qui part de la frontière avec la France et traverse la vallée de Suse (près de Turin) jusqu’à la ville de Vercelli, en empruntant des sentiers de montagne et d’anciens chemins muletiers, avant de rejoindre la route principale.

L’ancien chemin qui, chaque année, était labouré par les pèlerins en route pour Rome traverse de petits villages, des vallées reculées, mais aussi des lieux de méditation et de prière, avec des cryptes et des chapelles conservées dans des églises romanes. Sans oublier que la Via Francigena touche également certaines des villes les plus importantes d’Italie, dont Pavie, Parme, Lucques, Sienne, Viterbe et Rome, ainsi que des destinations touristiques fascinantes telles que les plaines d’Émilie, les collines toscanes avec les villes de Colle Val d’Elsa, Monteriggioni, San Gimignano et les vestiges de l’architecture romaine dans la campagne entre Viterbe et Rome.

Parcourir la Via Francigena, dans sa totalité ou même en partie, pour ceux qui ont peu de temps, offre également l’occasion idéale de s’arrêter dans un “agriturismo” (une sorte de ferme) pour déguster des spécialités culinaires des différentes régions, préparées avec des ingrédients locaux selon des techniques et des recettes anciennes. Le secret pour profiter au maximum de la marche est de la faire lentement, sans courir, armé d’un GPS et en faisant des pauses réparatrices pour admirer la beauté du paysage environnant et laisser le stress derrière soi.

Continuez à rêver